Un certain dimanche matin

récit lesbien, LGBT, lesbi, lezDimanche matin, Sylvie et Valérie paressent au lit, les corps encore chauds de leurs ébats de la veille. Sylvie est la première à s’étirer, à entrouvrir un oeil, à hésiter entre la rechute dans le sommeil ou la prise de conscience. La tête sur l’oreiller, le corps sous la couette, elle entend le souffle régulier de sa compagne. Elle divague sur le programme de la journée : quelques courses au marché ce matin, un film au cinéma en fin d’après-midi. Puis l’esprit de Sylvie s’égare vers sa semaine de travail, et cette collègue, énervante, qui cherche à empiéter sur ses attributions. Elle revoit la scène qui les a opposées vendredi ; elle la rejoue pour la nième fois, inventant les tirades et affutant de nouvelles réparties, un combat dont, en rêve, elle sort victorieuse.

Est-ce dû à la tension que ressent Sylvie ? Valérie se retourne, les yeux encore fermés. Une de ses mains se pose sur le ventre de Sylvie ; son visage s’approche de son cou, s’y blottit ; son souffle la caresse. Puis, doucement, ses lèvres déposent un baiser sur la joue de son amante.

Oubliant tout de la semaine passée, Sylvie se tourne à son tour et embrasse les lèvres de sa partenaire, doucement d’abord puis plus sensuellement. Elle glisse sa main sous le tee-shirt et caresse ses seins. Un murmure de Valérie : « On est bien dimanche aujourd’hui ? On a le temps ? »

« Tout le temps qu’il nous faut ma douce ». Alors les deux amies glissent dans cet état de semiveille où le corps et ses désirs imposent sa loi à l’esprit besogneux.

Inscris-toi pour recevoir les nouvelles histoires
d'Ainsi soient-elles

 

récit érotique lesbien, homosexualité féminineet télécharge gratuitement

la nouvelle érotique lesbienne

"Une après-midi entre amies"

 

Tes coordonnées nous servirons uniquement à t'informer de la mise en ligne de nouveaux textes.

Elles retrouvent les chemins qu’elles avaient quittés la veille au soir. Les mains se hasardent vers les triangles duveteux, les profondeurs humides et les boutons d’or qui éclosent. Le plaisir se cherche ; les mains, les langues s’activent. La température monte ; sous la couette, il fait chaud. Sylvie gémit la première. Traversée par le frisson, elle attrape l’étoile filante puis redescend sur terre. Valérie continue ; la chair de son buisson ardent glisse le long de la cuisse offerte. Des étincelles remontent le long de sa colonne vertébrale et éblouissent son cerveau. Lumière blanche. Le souffle coupé, les yeux brillants, elle retombe sur sa partenaire.

« Je vais préparer le brunch ». Sylvie enfile un tee-shirt, va à la cuisine, prépare le café, verse le jus d’orange, coupe les tartines de pain et allume la télé. « Viens voir ! Tu ne devineras jamais ! Les Américains ont arrêté Dominique Strauss-Kahn ! » « Quoi ? Ce n’est pas possible ! J’allais voter pour lui ! Qu’est-ce qu’il a fait ? » « Violer une femme de chambre dans un hôtel, on dirait »

« Incroyable ! Quel obsédé ! Et dire qu’il aurait pu être président ! »

FIN

Pour encourager nos auteurs, laisse ton commentaire ci-dessous!

Texte: Chantal
Illustration: Konrad Bak

Inscris-toi pour recevoir les nouvelles histoires
d'Ainsi soient-elles

 

récit érotique lesbien, homosexualité féminineet télécharge gratuitement

la nouvelle érotique lesbienne

"Une après-midi entre amies"

 

Tes coordonnées nous servirons uniquement à t'informer de la mise en ligne de nouveaux textes.

Une histoire lesbienne francaise, des histoires lesbiennes francaises, récit lesbien proche de la réalité, les LGBT au quotidien, des femmes qui s’aiment tout simplement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *